FAUT PAS CACHER LA MERDE AU CHAT

  • 14 octobre à 14h30  & 15 octobre 2017 à 11h et 15h / Fête du Théâtre, Genève.
    Au Musée d’Art et d’Histoire  (site, carte) – entrée libre sur réservation : jauge limitée. Durée : 45 min

Infos et reservations  : Fête du Théâtre et Théâtre du Grütli 

 

  • 1, 2 & 3 Décembre 2017 / Les Urbaines, Lausanne.  
    Théâtre Sévelin 36.  / Ven. 1er  à 20h – Sam 2 à 19h – Dim. 3 à 16h                 Entrée libre –  informations : Les Urbaines

 

FAUT PAS CACHER LA MERDE AU CHAT est la première création de la compagnie Maria Ménestrel. 

Voyageant entre le discours, la confession et le témoignage, ce « spectacle performatif » pose d’emblée la question de la représentation. Dans ce solo, portant aux nues les pulsions et tiraillements internes d’une jeune femme solitaire, bien pensante et dévouée, nous accédons à ce qui est de l’ordre de l’intime et du tabou. Ses sensations, ses gestes, ses obsessions la ramènent sans cesse à son corps, à son identité.

Mue par un besoin pressant d’incarner son propre corps, et pour en finir avec l’autorité intérieure qui bride et qui constipe, la demoiselle se livre à des tentatives cérémonielles en tous genres…

– Cie Maria Ménestrel (Lausanne) – Idée originale, conception et interprétation : Isabelle Vesseron ; collaboration artistique et direction d’actrice : Claire Deutsch ; dramaturgie : Sarah-Lise Salomon Maufroy ; scénographie et assistant de production  : Cédric Leproust ; création et régie lumière : Nidea Henriques. 

– Collaborations et work in progress – Laurence Mayor : coach jeu ; Géraldine Chollet : intervenante corps ; Delphine Prouteau : aide à la diffusion; Camille Giacobino : soutien administratif.

* Ce projet a été sélectionné pour participer à la demi-finale PREMIO 2015 : prix d’encouragement des arts de la scène. 

Crédit photo : © Elie Grappe, 2015

Pour plus d’informations sur le projet : contactez-nous.

– Soutiens – aides à la création :